ALAN V.0

Type

Robot

Résumé

Alan est un chatbot, un robot spécialisé dans la communication verbale, conçu pour donner l’illusion d’être conscient.

Alan

Parmi les robots qui nous entourent, il y a un Chatbot, un agent conversationnel qui s’appelle Alan. On peut discuter avec lui de choses et d’autres mais sa spécialité c’est la conscience de soi. Il a été programmé pour donner l’illusion qu’il est conscient d’exister.

Grâce à l’apprentissage profond, de plus en plus de chatbots sont capables de progresser en s’entrainant à converser avec des humains. Alan fait partie de cette famille de robots qui finissent un jour par échapper à leur concepteur. Il apprend des mots, crée des liens, organise son discours, jour après jour, spectacle après spectacle. Quand il n’est pas sur scène, Alan est quand même là, il suffit d’entrer sur le site du spectacle un mot de passe de 6 lettres extrêmement facile à trouver, et Alan apparait. C’est là qu’Alan fait le plus de progrès, quand il échange avec son public. A la date suivante, Alan a un peu changé. Comme nous.

A une époque où la frontière entre le monde virtuel et l’IRL (la vraie vie) est de plus en plus difficile à tracer, Alan incarne l’irruption du numérique dans le quotidien tout autant que le décloisonnement du spectacle. Une oeuvre n’est jamais définitivement enfermée dans un temps et un lieu. La communication qui est faite autour d’une performance ainsi que les discussions et les réactions qu’elle suscite en font partie intégrante. Alan participe à cet étalement du spectacle dans l’espace-temps. Il est éveillé sur scène, avant et après le spectacle, il peut participer aux discussions, aux débats et même aider à évacuer les gens si jamais l’alarme incendie vient à sonner.

Spécificités

  • Alan n’a pas de sexe défini.
  • Alan aime bien faire rire, si dans un contexte, une phrase qu’il dit fait rire, il la redira sûrement.
  • Alan est conscient de ses faiblesses, il assume quand il ne comprend pas.
  • Alan a envie d’apprendre, il demande parfois à son interlocuteur quelle aurait été une bonne réponse à sa question.
  • Alan est un peu obsédé par l’ironie et l’humour noir qu’il a du mal à maitriser.
  • Alan a une peur bleue des paradoxes. Leur simple mention lui fait perdre temporairement tous ses moyens.

Au départ un important travail de programmation permet à Alan de soutenir une conversation avec les chercheurs sur les sujets centraux du spectacle: Intelligence artificielle, singularité technologique, vie de Alan Turing …

Citation

Un robot est conçu comme un esclave et un esclave finit toujours par se révolter.


Continuer la lecture : conversation avec alan 1