Atelier Chatbot (Turing Test - Cie Nokill)

Objectif

Créer collectivement un chatbot, un programme informatique avec lequel on peut avoir une conversation.

Contexte

Turing Test est un spectacle de Fabien Carbo-Gil, Léon Lenclos et Bertrand Lenclos (cie Nokill) qui met en scène trois chercheurs et des dizaines de robots dans un laboratoire de recherche en intelligence machine. Un de ces robots, Alan, est un chatbot : Une intelligence artificielle conçue pour parler avec des humains. Une partie de ce robot a été programmé avec un langage informatique qui s’appelle RiveScript, spécialement conçu pour créer des chatbots. Nous proposons à la classe de s’approprier cet outil pour créer collectivement un chatbot unique.

Spécifications

  • durée minimum : 2×3h
  • effectif maximum : 40 personnes
  • matériel nécessaire :
    • un ordi pour 2 (ou 3) avec connexion internet.
    • un vidéo projecteur.
    • un tableau.

Déroulé

Pendant les ateliers (en présence de la compagnie)

  • Présentation de la compagnie, du spectacle Turing Test et de notre chatbot Alan.
  • Préparation du chatbot, choix d’un nom, de quelques axes qui définiront sa personnalité, des sujets dont il sera capable de parler, d’exemples de conversations qu’il devra pouvoir tenir.
  • Introduction au langage informatique RiveScript.
  • Répartition du travail et programmation du chatbot par petits groupes (2 ou 3 élèves par poste). Tests réguliers du programme.

Après/entre les ateliers

  • Les bases sont acquises par les élèves et le professeur : possibilité de continuer le travail de programmation, en classe ou à la maison.
  • La compagnie est disponible par mail pour répondre aux questions, régler les problèmes rencontrés en son absence.

Restitution

  • Mise en ligne du chatbot sur le site de l’école

Préparation de l’atelier

nous proposons quelques idées pour préparer l’atelier. Cinq concepts qui peuvent être discutés en classe. Et cinq exercices qui peuvent être faits individuellement ou collectivement.

Cette préparation est conseillée mais facultative.

Familiarisation avec les concepts abordées pendant l’atelier

Un robot : une machine qui imite l’humain.

Les premiers robots sont des personnages de fictions, ils sont la suite logique au XXe siècle d’une longue tradition de récits de fiction sur les créatures artificielles.

Oeuvres de référence :

  • Chez Ovide : Pygmalion et Galatée
  • Dans la tradition juive : Le Golem
  • Une des créatures artificielle les plus connues : Frankenstein
  • Première apparition du mot “robot” : La pièce RUR
  • Cinéma : Métropolis, 2001 l’Odyssée de l’espace, StarWars,…
  • Une réflexion autour des trois lois de la robotique : Le cycle des robots d’Asimov
  • Le super livre sur le sujet : Robots et avatars - Jean-Claude Heudin

Un bot : un robot immatériel.

Le mot bot est apparu récemment pour désigner les créatures artificielles qui n’ont pas de corps. Ce sont des programmes informatiques faits pour accomplir des taches précises (indexer des pages sur internet, jouer en bourse,… ) Les plus connus du grand public sont les chatbot dont la fonction principale est de parler avec des humains.

Un chatbot : Un bot qui parle.

Un chatbot, que l’on appelle aussi agent conversationnel, est donc un programme qui traite généralement du texte. Il prend en entrée du texte (ce que l’humain lui dit) et fournit du texte en sortie (la réponse qu’il donne à l’humain). Cependant certains chatbots plus évolués intègrent également des programmes de reconnaissance et/ou de synthèse vocale. La reconnaissance vocale permet à l’humain de s’adresser oralement (via un micro) au chatbot, la voix est alors transformée en un fichier texte (comme si on dictait à quelqu’un qui prendrait des notes). Le chatbot peut alors traiter ce fichier texte pour fournir un texte en réponse. La synthèse vocale permet alors de convertir le texte en audio (comme si quelqu’un le lisait à haute voix) et de répondre oralement à l’humain.

Oeuvres référence :

  • Au cinéma : Her

Alan Turing

Alan Turing est un mathématicien, il est souvent considéré comme le père de l’informatique. Alan, le chatbot de notre spectacle tiens son nom d’Alan Turing.

Oeuvres référence :

  • Au cinéma : Imitation Game

Le test de Turing

Le test de Turing est une expérience de pensée proposée par Alan Turing alors que l’informatique n’en était qu’à ses balbutiements. Un humain (le juge) est dans une pièce fermée et il discute à distance par l’intermédiaire d’un clavier et d’un écran avec deux interlocuteurs. On lui demande de deviner lequel de ses interlocuteurs est un humain et lequel est un robot. Si le juge est incapable de les différentier, alors la machine a réussi le test de Turing. D’ailleurs Turing appelait ce test le jeu de l’imitation, le nom de test de Turing lui a été donné postérieurement. À ce jour, aucune intelligence artificielle n’a véritablement passé le test de turing.

Exercices.

  • Si un robot ne devait être capable de dire qu’une seule phrase, laquelle choisir pour qu’il ressemble quand même à un humain ?
  • Chatbot est un mot valise composé de “chat” (conversation en anglais) et de “bot”. Inventer un mot en français pour remplacer le mot anglais “chatbot”
  • Imaginer et écrire une conversation entre un humain et un humain, un humain et un robot, ou un robot et un robot (environ 10 répliques).
  • Quelle question poseriez-vous à un chatbot pour réussir à le démasquer et l’empêcher de passer le test de Turing.
  • Écrire collectivement une liste de 100 questions auxquelles il faut absolument que le chatbot sache répondre pour donner à son interlocuteur l’illusion qu’il est humain.