Petit buisness

Pour faire rentrer de l’argent au laboratoire, ce qui nous a permis de poursuivre nos recherches et d’atteindre nos objectifs, Fabien avait développé une technique très efficace. Il s’inscrivais sur des sites de jeu en ligne en se faisant passer pour une femme, une jeune femme. Il choisissait plutôt des jeux peu fréquentés pas les joueuses, ce qui avait pour conséquence qu’il se faisait rapidement draguer par un homme. À partir de la, il entamait avec lui une relation de plus en plus complice via le chat du site jusqu’au moment ou il lui proposait de lui envoyer une photo de lui nu contre une somme d’argent. Evidemment, Fabien n’envoyait pas une vrai photo de lui, parce que c’est un homme. Mais il puisait dans une banque énorme de photos amateurs de femmes nues qu’il avait collectionné avec amour depuis plus d’une décennie.

Si ça marchait aussi bien, c’est parce, à la manière d’un Kasparov qui est capable de mener de front 25 parties d’échec à la fois, Fabien n’hésitait pas à se connecter avec 25 comptes différents en utilisant 25 pseudos différents et à mener 25 conversations simultanément, sans jamais s’emmêler les pinceaux. Si on rajoute qu’il était vraiment consciencieux et talentueux, je peux garantir qu’on a jamais manqué d’argent au labo.


retour à la liste des textes à lire, textes théoriques, petites histoires